Aller au contenu

Épreuve Pratique

L’épreuve terminale obligatoire de spécialité NSI est composée de deux parties :

  • une partie écrite, comptant pour 12 points sur 20 ;
  • et une partie pratique d'une heure comptant pour 8 points sur 20.

Modalités

La partie pratique consiste à résoudre deux exercices sur ordinateur. Ces exercices sont extraits d'une banque publique de sujets.

Pour permettre à chaque élève de se préparer au mieux dès la classe de première, ce chapitre recense les exercices de la base qui sont réalisables dès cette classe.

Important

Lors des évaluations sur machine en cours d'année de première, les exercices proposés seront :

  • soit issus de cette base d'exercice,
  • soit très très proches de cette base.

Contenus

Les deux exercices consistent à programmer un algorithme (le code d'une fonction) figurant au programme, ne présentant pas de difficulté particulière (c'est-à-dire déjà travaillé en classe). L'énoncé fournit une spécification, un cahier des charges, et des exemples typiques pour permettre à l'élève de vérifier son travail.

Il s’agit donc de restituer un algorithme rencontré et travaillé à plusieurs reprises en cours d'année.

Évaluation

Voici les critères d'évaluation pour chaque exercice (Épreuve Pratique n°1) :

Le code proposé pour répondre au problème met en application un raisonnement qui permet de résoudre ce problème. /5
Le programme s’exécute et les tests proposés dans l’énoncé ne renvoient aucune erreur. /3,5
Le docstring de la fonction est correctement complété et montre une réelle compréhension synthétique de l’énoncé et pas une simple paraphrase. /1,5